Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Sur le haricot

  • Hacké coucou

    Vu que je suis passionné de nouvelles technologies, je voudrais revenir ici sur la cyberattaque la plus importante que le monde ait jamais connu : celle qui porte le nom de Wannacry et qui a apparemment fait pas mal de dégâts. Ce type d'attaque est de plus en plus utilisé, et nous n'en sommes probablement qu'au début de ce genre d'attaque de grande ampleur. Cette attaque est d'autant plus ennuyante que nous sommes aujourd'hui foncièrement attachés à nos ordinateurs. On pourrait même dire que nous y sommes accros ! Nous travaillons non seulement dessus en journée, mais nous passons également la majeure partie de notre temps libre dessus. Et cette informatique ne cesse de prendre davantage de poids dans nos vies. Le mois dernier, par exemple, j'ai essayé un simulateur de vol à Rennes. Ce type d'expérience n'est pas encore très connu du grand public, mais va sans doute se généraliser dans un futur proche. Car nous sommes en train d'ériger un monde informatique dans lequel nous baignons en permanence. A peine levés, nous consultons Facebook sur nos mobiles, puis travaillons sur un écran toute la journée. Et cela ne va pas aller en s'améliorant, je parie ! Nous vivrons chaque jour plus connectés que la veille ! De ce fait, que se passera-t-il lorsque, dans quelques années, cet univers est ébranlé par un virus ? Chacun s'est retrouvé un jour ou l'autre confronté à une panne d'électricité, et a dû passer quelques heures « à l'ancienne ». Mais pour l'informatique, ça va un peu plus loin, en l'occurrence. En ce qui concerne l'attaque ransomware, par exemple, tous les clients visés ont vu disparaître leurs fichiers. Dans un avenir proche, lorsque les objets connectés auront été adoptés dans notre quotidien, les cyberattaques seront peut-être susceptibles de nous isoler totalement... voire de nous atteindre physiquement ! Et ça, c'est tout de même un futur qui pose question. Cependant, ça n'indique pas qu'il faille nous passer de l'informatique pour autant ! Et si les expériences inhabituelles vous plaisent, je vous conseille vraiment d'essayer le simulateur de vol. La technologie a fait un sacré bond, en la matière. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce simulateur de vol.

  • Jakarta

    L'Extrême-Orient, mystique et magique, la place des légendes et du bouddhisme. La plupart des touristes ne peuvent pas attendre pour voyager en Asie, car il y a tellement de destinations à observer là-bas. La capitale de l'Indonésie est Jakarta, et est la plus grande ville du pays. Il a des attributs modernes, mais l'histoire du pays est préservée ici. Il y a des gratte-ciel et l'influence européenne couplée avec des bouddhas positionnés silencieusement et des sculptures ornées. La ville de Jakarta, a commencé comme une petite ville portuaire dans le Royaume de Java. Le pays a été capturé par les Hollandais, les Japonais et a finalement été indépendant en 1945. Jakarta, a beaucoup d'endroits intéressants à voir et à visiter. Ici dans cette ville, est le monument national; également connu sous le nom de "monas". Il a été construit pendant l'ère de Sukarno et représente le dévouement du peuple. C'est l'incarnation de leurs efforts pour l'indépendance en 1945. L'obélisque est de 132 pieds de haut, assis au sommet du monument est une flamme enfermée dans 35 kg d'or. La base des obélisques a un musée réel à l'intérieur. Il est utilisé pour les méditations et l'histoire. Le monument est ouvert à tous, et les visiteurs peuvent s'attendre à être portés au sommet de l'obélisque s'ils le demandent à l'avance. Jakarta, a également la plus grande mosquée Asie du Sud-Est. Il est également classé comme le deuxième plus grand au monde. La mosquée, pour être la plus grande, n'a pris que dix-sept ans à construire. La ville a également de grands jardins d'orchidées, qui sont renommés globalement. Ils sont ouverts au public et abritent des variétés exotiques de la plante sensuelle. Kalimantan Indonesia, connu sous le nom de Bornéo, est la deuxième plus grande île du monde. Kalimantan, est installé entre les états malaisiens. C'est le site des plus grandes forêts tropicales humides du monde et abrite des plantes et des animaux très rares. Le pays, est ancien et est mentionné dans les textes sanskrit hindou, datant de 400 après J.-C., est tropical et possède de nombreux sites naturels intéressants à voir. L'île de Derwan, a des tortues de mer vertes, des tortues-étoiles et des vaches marines. Le site abrite également de nombreux spots pour la plongée sous-marine. Une autre partie de la région, connue sous le nom de Bontan, abrite le parc national de Kutai. Le parc national Gunning Palung et la réserve naturelle, abrite la fleur géante et d'autres plantes rares. Il y a aussi beaucoup de grottes et de sources chaudes dans la région. La ville de Sampit, est la grande ville de Kalimantan. La rivière Sampit est unique et abrite des plages et d'autres sites naturels d'intérêt. Les visiteurs peuvent se rendre à Kalimantan, en prenant un vol domestique. Meilleurs endroits à visiter • Jakarata, la capitale de l'Indonésie • Île de Lombok, grandes plages, volcan et flore. Il y a quelques bons endroits dans l'île de Lombok. L'île faisait partie du royaume de Sasak. La société était principalement agraire, et les gens étaient des adorateurs d'ancêtres. L'île a la station balnéaire de Kuta, une station balnéaire qui offre une atmosphère décontractée pour les touristes. La zone de Pura Lingsar, offre le lieu le plus sacré sur Lombok. C'est un temple qui fait partie hindou balinais et Wektu Telu. La section du temple hindou est plus grande que la zone Weku Telu.

  • A Reims en avion de chasse

    Quel que soit l'état du monde dans lequel on vit, il y a tout de même de belles compensations, parfois. Par exemple, la semaine dernière, j'ai fait un vol en avion de chasse. Pas à bord d'un simulateur, mais à bord d'un vrai. Ça s'est passé à Reims, et c'était tout simplement merveilleux. Ce jour restera gravé à jamais dans ma mémoire. Le problème qui se pose désormais, c'est de trouver quelle autre activité complètement folle je vais bien pouvoir faire. Parce que je les enchaîne, mine de rien, ces dernières années. Char à voile, spéléo, saut à l'élastique... Quand je peux m'essayer à une activité un peu délirante, je saute sur l'occasion. Mes amis me demandent d'où vient ce besoin. J'ai du mal à leur expliquer, bien que je sache parfaitement d'où cela vient. Il y a trois ans, une personne proche est décédée. Cancer foudroyant. Du diagnostic au décès, il ne s'est écoulé que quelques mois. J'ai été effaré par la vitesse à laquelle tout ça s'est produit. Cette disparition soudaine m'a beaucoup fait réfléchir. Et elle m'a évidemment renvoyé à ma propre mortalité. Alors oui, je savais déjà que j'étais mortel. Mais ce n'est pas une chose que je ressentais tout au fond de moi. Et ça, ça fait toute la différence. On ne peut pas passer sa vie devant la télé lorsqu'on ressent sa mortalité : ce sentiment vous pousse à sortir, à vivre pleinement. A vivre, tout simplement, plutôt que de se perdre devant un écran. Si j'avais un seul conseil à vous donner, ce serait de vivre votre vie à fond. Ce conseil peut paraître d'une banalité affligeante, évidemement, mais force est de constater qu'il est rarement suivi. Ne passez donc pas trop de temps devant votre téléviseur. Sortez, profitez au maximum de vos proches, faites toutes les activités que vous avez toujours rêvé de faire. Parce que tout cela disparaîtra peut-être le temps d'un claquement de doigt. Et si le vol en avion de chasse vous tente, foncez ! Je vous mets en lien le site où j'ai déniché ce vol à Reims. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de cette expérience de ce baptême en avion de chasse.