Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • De Bari à Trump

    Dans quel monde vivons-nous ? C'est une vraie question que je pose ici. Parce que, personnellement, je n'ai aucune réponse à cette question. Plus depuis les élections américaines, en tout cas. Jeudi dernier encore, je suis allé avec mes collègues à Bari en Italie à l'occasion d'un incentive. Et le dernier soir, nous avons évoqué le parcours sans-faute de Trump outre Atlantique : tout le monde le donnait perdant, et il est pourtant parvenu à créer la surprise. Cette élection va sans doute avoir un effet domino dans le monde entier ; les pièces ont déjà commencé à se mettre en branle et le paysage géopolitique évolue sensiblement. Néanmoins, il est possible que cet improbable président américain ne soit pas le dingue qu'il a prétendu être : juste un business man particulièrement rusé et prêt à tout pour arriver à ses fins. Il a en effet battu, à plate couture si l'on considère que tout le monde était contre lui, l'establishment grâce à ses promesses provocantes. Mais depuis son élection, il a déjà largement fait évolué son postulat de départ : il ne touchera finalement pas à la sécurité sociale mise en place sous Obama ; son idée de rétablir la torture lui est passée ; sa muraille géante s'est muée en clôture. En réalité, cet homme pourrait bien être un président bien plus efficace qu'il n'y paraît. Evidemment old school, mais pas tant que ça, en fait. Et si vous doutez de son intelligence, rappelez-vous toujours que cet homme est parvenu à s'imposer contre toute l'élite d'un pays. Maintenant que j'y pense, Trump est en fait peut-être du même acabit que les autres politiques. Il n'en serait qu'une version exagérée. Qu'on y pense : il n'a pas menti plus que François Hollande quand il promettait de ne pas inviter de dictateurs en grande pompe à Paris ; il n'a pas été plus méchant que le petit Nicolas promettant aux habitants de nettoyer la banlieue « au karcher ». Ce comédien est finalement l'enfant prodige de notre société : un monstre ayant mêlé de manière décomplexée la sphère politique avec celle de la pub. Et je gage qu'en 2017, d'autres se préparent à faire de même. Mais il y a déjà un nain en moins dans la course, et c'est déjà ça de gagné. Sinon, cet incentive en Italie a été un excellent moment de détente. Les animations étaient totalement inattendues mais plutôt bien faites. Tenez, je vous mets en lien l'agence qui s'en est occupée, si vous avez besoin d'idées pour vos incentives.