Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Les réseau Lacs sentinelles : suivi à long terme des lacs d'altitude

Espaces emblématiques du massif alpin, les lacs d’altitude sont reconnus pour leur « haute valeur environnementale » et par leur « forte sensibilité aux changements environnementaux ». Ces écosystèmes apparaissent comme fortement symboliques de la pureté et de la beauté des Alpes et représentent un enjeu patrimonial fort pour de nombreux acteurs du massif dont, en premier lieu, les populations locales. Pour les scientifiques, ce sont des lieux d’étude hors pair, puits de connaissances à la croisée des disciplines. Ils constituent également un enjeu pour les gestionnaires qui cherchent à acquérir une meilleure compréhension de ces milieux singuliers et à définir des solutions de gestion adaptées. Soumis à la fois à des perturbations locales et globales, leur fonctionnement est en effet complexe et rend difficile la proposition de programmes de protection et de restauration efficaces, pourtant indispensables à l’atteinte du bon état écologique des masses d’eau imposée par la DCE. Les lacs d’altitude, pourtant très nombreux et riches en biodiversité, ne sont que peu suivis dans le cadre de la directive et restent encore peu étudiés. Face à ce constat, de grandes questions se posent : Comment évoluent ces milieux ? Quels sont les impacts des activités humaines sur ces écosystèmes ? Quelle place tient le changement climatique dans ces évolutions ? Comment diagnostiquer ces changements et réagir à d’éventuels dysfonctionnements ? Pour apporter des éléments concrets de réponse à ces questionnements, le réseau Lacs sentinelles s’est structuré, depuis fin 2013, en Groupement d’Intérêt Scientifique dont l’objectif est d’améliorer la connaissance du fonctionnement des lacs d’altitude (programmes de suivis et de recherches interdisciplinaires), de suivre et de qualifier les tendances évolutives de ces milieux (outils et méthodologies), et d’identifier sur quels types de facteurs il est possible d’influer pour proposer, à terme, des mesures de gestion pertinentes de ces milieux.

Les commentaires sont fermés.